Accueil » L'école du mail » Bases » Afficher et déchiffrer le code source d’un e-mail

Afficher et déchiffrer le code source d’un e-mail

Pour visualiser le contenu réel d’un courrier électronique, vous devez afficher ce qu’on appelle le « code source » : c’est à dire le code brut du message avant interprétation. Une partie du contenu du message peut-être en effet utilisé pour la mise en page et n’apparaît donc pas tel quel à l’écran.

Pourquoi afficher le code source ?

Inspecter le code source d’un message peut vous servir à :

  • vérifier s’il n’existe pas dans le message des liens piégés ou des balises invisibles nuisibles.
  • voir sur quel serveur sont stockées les images affichées dans le courriel.
  • parcourir le code pour en reprendre des éléments de mise en forme ou mise en page.

Afficher le code source d’un courriel vous permet d’en savoir beaucoup plus sur son auteur. Et peut vous permettre de mener une petite enquête et prendre les dispositions qui s’imposent.

Comment afficher le code source d’un message ?

La procédure diffère selon les logiciels de messagerie ou les webmails. Voici comment faire avec les principaux outils du marché.

Logiciels : OutlookIncrediMailThunderbird Outlook Express

Webmails : GmailOutlook.com / HotmailYahoo Mail

Pour les autres webmails : affichez simplement le code source de la page Web. Par exemple, avec Internet Explorer, déroulez le menu Affichage et sélectionnez Source. Attention : vous devrez alors distinguer le code source du courriel de celui de l’interface du service.

A quoi cela ressemble ?

  • Lorsque le message est au format texte brut, son code source est très proche du contenu du message.
  • Lorsque la mise en page du message ressemble à celui d’une page Web, avec images, fonds de couleurs ou colonnes, le code source contient du code HTML (le langage de description des pages Web) et est constitué de balises du type <IMG> (pour les images) ou <A> (pour les liens).
  • Certains messages contiennent ces 2 types d’éléments. Une première partie du code source contient du texte brut pour les logiciels qui ne gèrent pas le format HTML, une seconde partie contient une version HTML pour les logiciels plus évolués. C’est ce qu’on appelle le format MIME multipart.
Le code source d’un courriel est-il son code HTML ?
On aurait tendance à le croire. Mais ce n’est le cas que lorsque le courriel n’est composé que d’un message au format HTML. Lorsque le message est au format texte brut, le code source du message, c’est le texte lui-même ! Enfin, dans le cas des messages multi-formats (qui contiennent par exemple 2 versions, texte brut et HTML), le code source contient des instructions permettant d’identifier les différentes versions du message, du texte brut et du code HTML. Notez que certains logiciels ou services font aisément la confusion entre code source et code HTML.

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Je ne comprends pas tout. Je suis sur Yahoo mail, je ne vois pas comment laisser apparaitre le code source demandé, ni à quoi il ressemble.

    Le plug in installé, vient il pour m’ espionner ?

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus