Accueil » L'école du mail » Culture mail » L’histoire de Caramail (souvenirs, souvenirs…)

L’histoire de Caramail (souvenirs, souvenirs…)

RIPLycos Europe a disparu. Le groupe, qui voyait son chiffre d’affaires et son audience décroître à vue d’oeil, a accusé une perte de 17,1 millions d’euros sur les 9 premiers mois de l’année 2008. Après avoir recherché en vain des repreneurs, ses actionnaires, au rang desquels l’opérateur espagnol Telefonica et l’éditeur allemand Bertelsmann, ont décidé d’arrêter les frais. Le groupe a été démantelé. Et le 15 février 2009, quelques services non rentables – comme Caramail – ont été fermés. Avec la fin de Lycos Europe disparaît un service mythique qui connut son apogée au début des années 2000. Petit retour nostalgique en arrière.

Un démarrage en trombe

Octobre 1997 : service de mail gratuit, Caramail est créé par les fondateurs du portail Lokace, Orianne Garcia, Alexandre Roos et Christophe Schaming. Le succès est rapidement au rendez-vous.

Caramail

Une des premières version de Caramail

Très vite, Caramail se développe et propose de nombreux services : un service de chat très populaire, un pager, le magazine Carazine, l’annuaire Carafuté, … Caramail ira même jusqu’à proposer un service de vente aux enchères, Caraplazza.

Caramail

Une publicité (presse) de 1997

Novembre 1998 : Lokace est repris par Infonie pour environ 10 millions de francs (1,5 millions d’euros). Les fondateurs se consacrent alors au développement de Caramail. « La bande passante va progressivement passer de 5 à 16 mégas sur les six prochains mois, déclare en février 1999 Orianne Garcia au Journal du Net. Nous approchons la barre des 500 000 utilisateurs. Avec 3000 nouveaux abonnés chaque jour, nous devons augmenter le nombre de serveurs pour rendre le service plus performant. (…). Le service forme la première communauté francophone. Par conséquent, nous n’avons pas véritablement souffert de l’arrivée de nouveaux concurrents. Toutefois, nous redoutons le service de messagerie électronique de Yahoo et Hotmail, de MSN. »

Septembre 1999 : Suite à une migration ratée, Caramail connaît une panne géante. La plupart des comptes restent inaccessibles pendant une semaine (lire le Journal du Net). Le site reste populaire, mais sa fiabilité est remise en cause.

Octobre 1999 : Caramail fête ses 2 ans. Au compteur : 1 200 000 abonnés. Énorme pour l’époque.

Caramail au sommet de sa gloire

2000 : En pleine bulle Internet, Caramail est racheté par Spray pour un montant estimé à 150 millions de francs (23 millions d’euros). A la fin de la même année, Spray est absorbé par Lycos pour 674 millions d’euros (échange d’action). Le portail communautaire Multimania rejoindra le groupe a la même époque.

Caramail

2000 : Caramail est repris par Lycos

Des choix techniques et stratégiques fatals

2003 : Au sommet de sa gloire, Caramail affiche 28 millions de comptes. Il est le numéro 1 du mail gratuit en France. Son chat est le plus fréquenté de France. Mais le ver est dans le fruit.

Côté technique d’abord, les problèmes se multiplient, causés par une mauvaise anticipation de la fréquentation et à des changements répétitifs de technologie ou de plateforme d’hébergement (lire notre interview d’Alexandre Dreyfus). Côté stratégie ensuite, Lycos peine à trouver la recette gagnante. Sur l’e-mail, il est sérieusement concurrencé par Hotmail et Yahoo Mail. Sur le chat et la partie communautaire, il se voit bousculer par la montée en puissance de la messagerie instantanée (MSN Messenger) et l’ouverture de la plateforme Skyblog en 2002.

Les directeurs se succèdent à la tête de Lycos France. Après Marie-Christine Levet (2000-2001) et Michel Meyer (fin 2001), le retour aux commandes en 2002 du trio fondateur de Caramail – Orianne Garcia, Alexandre Roos et Christophe Schaming – ne permettra pas de redresser la barre. Fin 2003, Alexandre Roos et Christophe Schaming sont évincés. Orianne Garcia quittera la société en décembre 2004.

Caramail

2004 : Caramail est réduit à un onglet du portail Lycos

Une triste fin…

2004 – 2008 : Les différentes tentatives de relance du service (augmentation de la capacité de stockage, fiabilisation du service, développement des services premium) ne parviennent pas à enrayer le déclin de Caramail et de Lycos. Fin 2008, les actionnaires décident d’arrêter les frais.

15 février 2009 : fermeture de Caramail. Fin 2008, le service comptait environ 700 000 utilisateurs. L’histoire de Caramail et de Lycos Europe ? « Un beau gâchis« , selon les termes de son dernier gérant Jérémie Clévy, rapportés par LePoint.fr.

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Sur le Web

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Commentaires

  1. Ooooops, tu me manques caramail :p , il était mon site préféré … A Dieu Caramail

  2. J « était sur « cara » , j ai même écrit un livre dessus , que de délires et de nuits et jours dessus , avec une grande liberté d expression et surtout pas de « modérateurs » qui « fliq » sans arrêt…je rencontre parfois sur le net d anciens contacts c sympa …. un bonjour 10 ans apres pas sur la place des grands hommes , mais juste un comment vas tu ? et chez tous une grande nostalgie …merci caramail …lacanope

  3. Bonjour a tous ,
    le chat Lycos est Toujours d’actualité et n’a pas fermé ses portes,
    venez nous rejoindre
    On vous attend…

    Bon retour a vous 😉

  1. d.m. : ahh! Ouep, que de souvenir! J’me demandais justement ce qu’il advint de ce gros rafiot… Il a été repêché par des allemands à ce qu’il parait! Et j’crois qu’il y a encore un tchat. Bah, j’ose même po aller y jeter un coup d’oeil, tout-à-coup que je choppe un truc… Nah, j’préfère être parmi tous les nombreux nostalgiques (toute facon j’ai passé l’âge de passer mes nuits à tchatter…). J’ai lu plusieurs de vos témoignages ici bas; ha, oui ça avait le mérite d’être sympa et clair : les gars en bleu, les filles en rose. Et jamais j’ne me suis fait chauffer les fesses par un modo un peu trop zélé (mais j’crois qu’il n’y avait pas de mod à l’époque, ça n’existait tout simplement pas!). C’était « le bon vieux temps ». À l’époque j’étais dans les salons du Canada (Québec) et 18-25… Allez, salut! [04/09/2014]
  2. stefpo : Wahou c’est un plongeon dans mes souvenirs… Cara !!! Grace à caramail j’ai fais beaucoup de rencontres et notamment une !!! J’y ai rencontré l’homme de ma vie, l’homme qui est devenu le père de mes deux garçons !!! Nous nous sommes rencontrés virtuellement le 7 mai 2003, le 10 mai fut notre première rencontre « physique » et dans la nuit du 10 au 11 mai nous échangions notre premier baiser !!! Un véritable coup de foudre !!! Nous sommes le 25/02/2014 et cela fait plus de 10 ans que nous sommes ensemble !!! Alors comment oublié Cara ?!?! C’est impossible !!! Comme beaucoup je n’ai jamais retrouvé un chat comme celui-ci, conviviale, vivant, respectueux, animé bref GENIAL !!! Alors pour tout ça merci Cara et c’est bien triste que tu n’existe plus… Bises à tous [25/02/2014]
  3. Mikael : Grace a caramail, j’ai rencontré le soir du 11 mai 2006, celle qui va bientot devenir ma femme. C’etait dans le salon techno, alors qu’elle deteste ce genre musical, ca a commencé avec un brin de conversation, mais comme quoi le hazard fait parfois bien les choses. Nous nous sommes embrassés pour la premiere fois le 1er Juillet 2006. Nous sommes tristes d’apprendre la disparition de Caramail, il emportera avec lui, tout ce que nous avions pu echanger pendant un mois et demi avant de se voir. Nous serons eternellement reconnaissants a ce site et ce tchat, pour avoir fait croiser nos 2 routes. [07/02/2014]
  4. ZeDan : Cara a fait partie de ma vie. J’y ai fait de très belles et bonnes rencontres que je ne regrette pas. L’insouciance qui se dégageait de ce site représente énormément pour beaucoup d’entre nous. Les nuits entières passées rappellent beaucoup de bons souvenirs. Ceux qu’on n’oublie jamais. [06/02/2014]
  5. nes alias nes93 : que dire de caramail si ce n’est que de bons souvenirs, je passais mes nuits entières sur le salon 18-25 de 2002 a 2004 j’y ai rencontré des gens sympas avec qui j’ai passé des weekends en boites de nuit sur paris parmi ma team il y avait kzerr slybob dirrty darklink lvlade shayna et j’en oublie forcément, c’était un site de chat super, je le regrette et c bien dommage que du jour au lendemain ,ils ont tout changé sur ce site a part coco.fr, maintenant je n’ai pas retrouvé un site meilleur que caramail, il est inégalable je suis triste qu’il n’existe plus 🙁 signée lesly alias nes93 pour tous ceux et celles qui me reconnaîtront ;( [05/12/2013]
  6. Cedrick : moi honetement ce site étrange me manque beaucoup, j’ai rencontré l’homme de ma vie, ma plus grande histoire d’amour passionné et plein d’amour. J’ai passé plusieurs nuits blanches sur ce site j’ai bien ri je vous dis même pas comment c’était, honnêtement beaucoup mieux que la plupart des sites existants en ce moment, ça me manque beaucoup les personnages bizarres et tout, en bref si quelque chose d’aussi bien refait surface, faites-moi signe 🙂 RIP CARAMAIL 🙂 [09/09/2013]
  7. Nosta : Ceux qui ont connu cara, c’etait à l’epoque de l’expansion des offres adsl et « haut débit », n’oublieront pas cette epoque et ne pourront plus trouver de portail/tchat equivalent. Je me rappelle des soirs où vers 20h/21h le nombre de connectés pouvait atteindre les 30000, oui trente mille. On avait des salons préférés (d’ailleurs dédicace aux habitués des salons smileys, informatique burger king, manga animes et jap’anim, la taverne des nains et autres salons RP (lce qu’es tu devenue…?), et j’en oublie surement… La 1ère fois que je me suis connecté à cara je voyais des gens finir leur phrase avec « lol » c’est là que j’ai appris ce que ca voulait dire, idem pour « asv ». Bref, comment croire que détruire ce tchat et le faire replacer par le tchat du bateau serait une bonne chose ? Une formule qui marchait tellement bien quelle faute grave d’y avoir toucher. La faute au profit ? Et aujourdhui avec du recul regrettent-ils ce quils ont fait ? La 1ere semaine apres avoir imposé le tchat du bateau, les utilisateurs avaient tellement gueulé qu’ils se faisaient bannir à tour de bras. La mort de cara était inévitable à partir de là. Un remplacant qui ne plait, fait fuir tout le monde. Ils ont dit « ils s’habitueront » …ouais vachement… ils se sont tellement habitué que 90% des caranautes sont partis au bout de quelques semaines. Cara était définitivement mort. [26/05/2013]
  8. Julien : J’ai rencontré ma femme sur caramail en 2003…. nous sommes en 2013 et cela fait 10 ans que nous sommes ensemble ! ^^ Caramail, c’est simplement mon adolescence !! C’est bizarre de savoir qu’il est « mort » ! Toutes les bonnes choses ont une fin hein et une nouvelle époque de chat existe maintenant. [06/06/2013]
  9. djtall : Incompréhensible. Ce tchat était génial. Simple, rapide, clair. Des salons de discussions sur tous types de sujets. Des rencontres amicales et souvent amoureuse dans un bon esprit. De l’humour partout. Qu’attend t on pour le ré-ouvrir ??? Car il n’y a pas d’équivalent, et il y a un gros manque. Cela doit en + entre assez facile et peu couteux ! [25/06/2013]
  10. NQuenault : je cherche des screens du site caramail pour tout redévelopper. Pour le moment, le chat et la création de compte/alias est opérationnelle ainsi que leur adresse mail respective. Si vous avez encore ces précieux screens, merci de me les envoyez à cs <CHEZ> junelive.net ! [12/12/2012]
  11. Aruspice : Oh punaise!… Cara. J’aimais bien à l’époque (j’ai changé de mentalité maintenant) Si c’était à refaire je le referais pas. Certains y ont rencontré leur âme soeur… moi j’ai failli y perdre la mienne (d’âme et d’âme soeur) voila. Apru… [29/11/2012]
  12. Jean-Pierre : Caramail, toute une époque… J’ai également fait des rencontres qui, pour la plupart, ont été fort intéressantes. Et aussi, le fameux salon « Liège et environs » pour ceux et celles qui se rappellent…!! Avec un brin de nostalgie, je signe de mon ancien pseudo, Psycho5 [30/10/2012]
  13. vousquipassezsans me voir : j’ai aimé être sur caramail, j’ai pu connaître des gens interessants, de beaucoup de pays, tout ce monde me manque énormément et je n’ai pas retrouvé un tchat aussi bien, alors je reste dans ma solitude et si vous lisez encore les messages des mécontents qui regrettent cara, je vous fait de grosses bises. [18/06/2012]
  14. Arax : la disparition de caramail, un manque… j’y avais fait des rencontres amicales, et aussi un amoureux, qu’il est encore a ce jour ! [20/05/2012]
  15. Chagi : J’écris ma petite note longtemps après tout le monde. Cara, c déjà du passé, mais c’est toujours très présent à mon esprit. J’y ai passé des nuits et des nuits entre 2000 et 2004 à une époque où c’était pas facile pour moi. Franchement, je n’ai jamais plus rencontré un site de chat aussi sympa et ouvert. J’y ai eu des discussions formidables avec plein de nanas, pendant longtemps. Des personnes qu’on finissait par connaitre intimement parfois. J’ai abandonné comme tout le monde quand ils ont créé cette interface débile pour gamins de maternelle. Je crois que cette liberté là les faisait chier, fallait fliquer. Gros baisers à Charlotte d’Alençon, Claire d’Angers et à toutes les autres. Je vous aime. [29/02/2012]

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus