Accueil » Messageries » Gmail » Google Buzz : Google Bof ?

Google Buzz : Google Bof ?

Il se sera passé moins de 48 heures entre l’annonce par Google de son nouveau service de réseau social et sa mise à disposition du grand public. Google Buzz est d’ores et déjà accessible aux utilisateurs de Gmail, via une nouvelle entrée dans le menu du webmail.

Google n’y va pas avec le dos de la cuillère : dès la connexion au webmail, un écran incite les internautes à découvrir les fonctionnalités du nouveau service.

Google nous avait habitué à plus des lancements plus discrets. Mais comme il faut un effet de masse pour qu’un réseau social décolle, Google n’hésite pas à sortir l’artillerie. Le géant du web a d’ailleurs commencé à établir les réseaux de ses utilisateurs. Chaque usager Gmail est ainsi abonné par défaut aux mises à jours de quelques personnes que Google lui a délicatement sélectionnées parmi ses contacts ! Gonflé !

Passons sur cette attitude cavalière et attardons-nous sur le service. Avouons-le : nos premières impressions sont assez mitigées.

  • Google Buzz, c’est un peu Facebook… en moins bien. Toutes les fonctionnalités de base d’un réseau social sont au rendez-vous, mais dans leur forme basique. Aucune nouveauté à signaler. Ah si :  Buzz s’interface avec Flickr.
  • Buzz met un certain temps à importer les informations issues de sources externes (Twitter, flux RSS,..). Défaut de jeunesse ?
  • L’ergonomie du service n’est pas optimale. Les pages de profil ne ressemblent à rien et surtout le vocabulaire choisi (abonnés, abonnement, mises à jour, buzz) engendre de la  confusion.
  • Les plus geeks apprécieront quand même  la géolocalisation sur mobile : quand vous postez un message depuis votre téléphone, Google Buzz vous invite à le localiser géographiquement.
  • Google semble enfin aborder très légèrement les questions de confidentialité et de respect de la vie privée. Les profils sont obligatoirement publics et il n’est pas possible de masquer à ses relations sa photo, ni la liste de ses abonnés et ses abonnements. Et les buzz publics sont indexés en temps réel dans Google Search et donc accessibles à tous.

Bref, on ne voit aucune vraie raison de succès au service. Les utilisateurs de Facebook préfèreront Facebook. Quant aux utilisateurs de Gmail qui n’ont pas encore succombé à l’attraction des réseaux sociaux auront peu de chance d’être séduits par Buzz. Mais le service évoluera peut-être…

Et vous, avez-vous testé Google Buzz ? Qu’en pensez-vous ?

Pour savoir en pratique comment se servir de buzz, lisez l’astuce comment utiliser Google Buzz dans Gmail

Au fait, le profil d’Arobase.org sur Google Buzz est ici.

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans le forum Gmail

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Un commentaire

  1. Google a déjà corrigé quelques défaut de Google Buzz, nous apprend CNET. En particulier, il est désormais possible de masquer la liste des abonnés et abonnements à ses relations.

Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus