Accueil » Spam etc. » Spam » Se battre » Déposer une plainte pour spam

Déposer une plainte pour spam

Une des façons les plus efficaces de lutter contre le spam, pas tant à votre niveau qu’au niveau de la communauté de tous les internautes, est d’adresser une plainte auprès des FAE et FAI des spammeurs.

Aujourd’hui, nombre d’entre eux interdisent le spam (généralement dans leurs conditions d’utilisation) et prévoient en rétorsion la fermeture du compte du spammeur.

Quand se plaindre ?

Déposer une plainte, sauf si vous le faites automatiquement par l’intermédiaire d’un logiciel (voir ci-dessous) est souvent une opération coûteuse en temps. Ciblez donc vos plaintes et ne sélectionnez que des spammeurs dont vous préjugez que votre action aura un effet.

A Arobase.org par exemple, nous déposons parfois plainte après réception d’un spam francophone. Les messageries francophones sont assez à cheval sur le respect des règles. Vous avez d’assez fortes chances de faire fermer des comptes (boîte aux lettres ou accès Internet) et de faire passer un message fort au spammeur.

Auprès de qui se plaindre ?

Adresser une plainte auprès des services de la messagerie employée par le spammeur est l’opération la plus simple à réaliser. Il est en effet très facile d’identifier le FAE : son nom figure généralement en toutes lettres dans l’adresse e-mail utilisée !

Se plaindre auprès du fournisseur d’accès ou l’hébergeur du spammer est la technique la plus efficace : la plupart des fournisseurs d’accès respectent en effet la netiquette et interdisent ce genre de pratiques. De plus, faire couper l’accès Internet du spammeur est plus efficace que de faire fermer sa boîte e-mail (il peut en réouvrir une autre dans les minutes qui suivent).

Pas le temps de mener votre enquête de trouver le fournisseur d’accès du spammeur et de lui envoyer une lettre de plainte ? Des logiciels permettent de mener la chasse aux spammers. Ils analysent le spam et mènent leur enquête, préparent une réponse (violente ou amène, c’est vous qui choisissez), et la placent dans une fenêtre de courrier. Vous n’avez alors plus qu’à valider. Voir les logiciels anti-spam.
Suivant :

1. Identifier l’hébergeur et le fournisseur d’accès du spammeur

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus