Accueil » Actu » Journée sans e-mail ce vendredi en Belgique

Journée sans e-mail ce vendredi en Belgique

L’e-mail, c’est super mais encore faut-il savoir l’utiliser. Pour inviter les internautes à prendre un peu de recul sur l’outil, Gunnar Michielssen, un consultant en communication basé à Bruxelles, organise ce vendredi en Belgique la 2ème année Journée sans e-mail (en VO : E-mailloze Vrijdag, No e-mail friday ou vendredi sans e-mail).

E-mailloze Vrijdag - Journée sans e-mail

Ce vendredi donc, les internautes sont invités à limiter le plus possible leurs envois de courriels et à entrer directement en contact avec leurs correspondants (par une rencontre physique ou une conversation téléphonique). « Les collègues qui n’ont ainsi jamais parlé ensemble seront obligés de faire connaissance », souligne l’organisateur de l’opération.

Au delà de l’aspect humain, Gunnar Michielssen veut pointer également le coût d’une mauvaise utilisation du courrier électronique dans l’entreprise. « L’institut d’étude américain Basex estime que l’utilisation inefficace des courriels coûtera cette année environ 900 milliards de dollars à l’économie américaine. Cette perte est principalement due au grand nombre de mails triviaux et inutiles et au temps de récupération nécessaire à la reprise du travail après chaque petite pause ».

« L’e-mail risque d’être victime de son propre succès », conclut-il.

MàJ : La journée sans e-mail a fait l’objet d’un reportage sur la chaine belge francophone RTL TVI :

Bonne idée, mauvaise idée : que pensez-vous de la journée sans e-mail ? Faut-il l’étendre à la France ? Laissez vos commentaires !

Sources : EmailLozeVrijdag.be (en flamand), NoEmailFriday.org (en anglais), 7sur7.be, actu24.be

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

13 commentaires

  1. Idée absurde!
    Pourquoi ne pas proposer une journée du retour au XVe siècle?
    Je suis effrayé par l’évolution de la planète. Il y a des choses plus urgentes à faire que des trucs absurdes. Supprimons le tél., la radio, la tv, les journaux papier,… Et après?

  2. Comme dernièrement à Paris une agence de com’ belge l’avait (maladroitement) annoncé, Gunnar Michielssen devrait distribuer des euros sur la Grand’Place de Bruxelles.

    C’est sûr, une belle émeute serait plus amusante …sans email et sans téléphone.

  3. -“Les collègues qui n’ont ainsi jamais parlé ensemble, seront obligés de faire connaissance”, a déclaré Gunnar Michielssen, consultant en communications et initiateur du projet en Belgique.

    Deuxième année consécutive en Belgique: ça ne fait pas un peu “petit père des peuples?

    Pour un pro de la com’, ça sent le prêche par défaut: “Venez-y voir comment je draine le chaland: je suis trop fort!”

  4. En sémiologie, la fonction phatique du langage est patente. Elle n’est porteuse d’aucun message mais introduit à la communication: “Hou hou! j’existe …”

    Si l’overload d’emails est critique, est également chronique le sentiment de ne pas exister. En entreprise?

    Ca y est: je floode …

  5. Par surcroît l’initiative n’est pas neuve:
    http://www.rue89.com/et-pourtant/aujourdhui-cest-vendredi-je-ne-touche-pas-a-mes-e-mails
    (octobre 2007)

    Enfin le problème (?) de l’email en entreprise est essentiellement lié à la productivité …(Intel, 2006). Donc à la rentabilité. Et là, un autre jour l’on viendra nous dire: “Evitez le téléphone, écrivez davantage d’emails!”

  6. Quant aux prétendus 900 milliards/14000 de $ gaspillés: dites-nous donc ceux qui ne les seraient pas, étant “utiles”!

    Cette info tient à elle seule de la désinformation. Non? Ou comment une rumeur infondée vous motivera à ne pas écrire vos 15 emails quotidiens …Un acte de contrition dévoyée?

    Quant à moi, je sens que je vais plutôt flooder aujourd’hui.

  7. Ben, tant qu’à faire, moi je propose une année entière sans FaceBook! Aux grands maux les grands remèdes …

  8. je pense que ça peu permettre au gens de sortir de cet environnement virtuel qu’est le monde de l’informatique ne serait que pour une journée et tenir des rapport plus physique et plus humaine.

  9. @Toto : Excellente remarque ! Une petite recherche sur le Net permet de montrer que les propos de Gunnar Michielssen sont inexacts. Basex a bien évalué la perte due à la surcharge d’information (Information Overload) à 900 milliards de dollars, mais ce chiffre concerne l’ensemble des moyens de communication et d’information et non pas seulement l’e-mail. Pour avoir une idée de l’échelle, le PIB des Etats-Unis tourne autour de 14 000 milliards de dollars.

  10. Journée illusoire mais pas débile.

    Beaucoup abusent du mail sur le fond et dans la forme, les mettre à la diète peut leur montrer qu’il ne faut pas être esclave de cet outil.
    Le mail n’a pas été inventé pour gommer les autres moyens de communication, certains l’oublient.

    Cette opération n’a pas pour but de supprimer les courriels mais d’en faire bon usage et donc lui redonner tous ses atouts.

  11. 900 Milliards pas trop?! Ce n’est pas 900 Millions par hasard?!

  12. “Ok on arrête d’utiliser les mails et je rentre en contact direct avec mes correspondants. Allez j’ouvre Facebook !”

    Voilà à quoi va servir cette pseudo journée débile.

  13. Vous ne trouvez pas que c’est ridicule!
    Bientôt pourquoi ne pas faire une journée sans aller à la toilette!
    Le monsieur en question a voulu se faire remarquer tout simplement !

Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus