Accueil » Messageries » Le mail gratuit » Nouveau départ pour iFrance
archive

Nouveau départ pour iFrance

Info exclusive Arobase.org – 8 mars 2005

Le bruit court depuis plusieurs semaines sur les forums du Net, sans d’ailleurs que personne ne s’en émeuve véritablement. iFrance serait en faillite ou en liquidation judiciaire. Selon certains internautes, il deviendrait même urgent de migrer ses sites et e-mails : c’est sûr, le portail va fermer.

Petit tour par Société.com, le site qui publie les données officielles des entreprises. Le constat s’impose : iFrance est bien en liquidation judiciaire depuis le 12 janvier 2005. Pourtant le portail répond toujours, les sites sont accessibles et les e-mails circulent. iFrance annonce même une nouvelle version sur sa page d’accueil. Une société en liquidation judiciaire d’un côté, une nouvelle version en latence de l’autre. On comprend que la situation perturbe certains internautes. L’annonce de la nouvelle version d’iFrance. Mais qu’on se le dise : iFrance n’est pas mort. Il suffit de passer un coup de fil pour s’en assurer. Le portail s’apprête à vivre un nouveau départ. Une nouvelle société, iEurop, a officiellement repris l’affaire début mars 2005. La société Winch Hébergement, qui jusqu’ici était « en location gérance de l’infrastructure technique » d’Ifrance, devenant l’un des actionnaires de la nouvelle structure. Après le rachat du portail par Vivendi en 2000, en plein coeur de la bulle Internet à un prix hallucinant (45 millions d’euros et 700 000 actions Vivendi), puis la cession à ACC (groupe First Télécom) en juillet 2003, c’est donc une nouvelle page qui se tourne pour le portail. La nouvelle équipe, autour de Joël le Mercier et Pierre Gohon (co-fondateur et ex-responsable technique de Free), s’est d’ores et déjà attachée à migrer les services sur une toute nouvelle plate-forme. C’est déjà chose faite pour les offres payantes (iFrance Pro), ce le sera rapidement pour les offres gratuites. Il subsiste quelques problèmes techniques sur le gratuit, concède-t-on, mais ils devraient être réglés d’ici début avril. Le portail gratuit passera à l’occasion, de manière symbolique, directement de la version 4 à la version 6. Puis de nouveaux services seront proposés. Fin 2004, iFrance comptait 1,2 millions de comptes clients et 850 000 sites gratuits hébergés (400 000 pour iFrance, 450 000 pour iEspaña). Les portails accueillaient 3,8 millions de visiteurs uniques mensuels. Une bonne base pour redémarrer. A condition que la nouvelle équipe (une dizaine de personnes) sache faire oublier un fâcheux historique et redore le blason de la marque. Affaire à suivre donc… En attendant, respirez : vous conservez vos sites et adresses e-mails !

Vos réactions :

André : Merci pour les infos sur votre site, je comprends mieux certaines choses. Je fais partie de ceux qui subissent de plein fouet les pbs d’ifrance. En effet depuis 3 semaines et sans aucune raison , mon site ne s’affiche plus, site hébergé par l’offre payante hébergement plus. J’ai accès à mon compte par leur portail , je peux transférer des fichiers par ftp , seul bémol l’affichage ne se fait plus depuis le 19 avril dernier alors qu’aucune maj n’a été faite. Ifrance n’a jamais eu la politesse de répondre à tous les mails que je leur ai envoyé et je trouve cela lamentable. [10/05/2005] Anthony : Un ami à réussi à avoir une personne de chez iFrance au téléphone il y a environ 1 mois. Cette personne lui a expliqué comme vous le dites qu’iFrance avait fait l’objet de plusieurs rachats successifs et concernant les problèmes d’email innacessible, lui a tout simplement conseillé d’oublier son adresse chez eux et d’aller voir ailleurs ! [22/04/2005]

Olivier : Merci de vos infos, aujourd’hui le 15/04/2005, mes sites ne sont plus visibles sur le NET, c’est vraiment de la prise d’otage, mois je paie pour être sur la toile. [15/04/2005]

Marc : Sur ibelgique -ifrance, c’est le bordel le plus total sans qu’on sache pourquoi. J’ai des sites en .be et .com qui ont été achetés chez cet hébergeur et pour lesquels j’ai payé un câblage, ce n’est donc pas un simple hébergement gratuit. Malgré cela rien ne fonctionne. J’ai plusieurs url qui pointent vers un même site, une seule fonctionne, et elle ouvre des pages qui ne sont plus actualisées depuis des mois alors que quand je vais dans le gestionnaire du site, les pages sont bien actualisées. Il s’agit certainement d’une ancienne version hébergée sur un serveur qui n’est pas à jour. Les problèmes ont commencé avec des bandeaux publicitaires surabondants. Impossible d’avoir des nouvelles, la seule réponse que j’ai eue, il y a des mois, fut de prendre un hébergement pro qui est trop cher au vu de ce qui est offert ailleurs [15/04/2005]

P.-P. : Pour information, l’ordonnance de cession en date du tribunal de commerce en date 28 février 2005 est à ce jour frappée de 4 oppositions pour lesquelles le tribunal n’a pas statué à ce jour .La société Ifrance et seulement ifrance (iespana n’étant pas dans la location gérance) reste en location gérance. par ailleurs la société ieurop n’a aucune existense juridique à ce jour . [12/04/2004]

Subrajp : en effet, vous avez raison de nous rassurer sur le devenir radieux d’ifrance, ils commencent fort: aucune information, tous les courriels vraisemblablement perdus quelle qu’en soit l’importance, une sorte de nouvelle offre commerciale, et c’est tout!. La nouvelle équipe pourra toujours dire c’est la faute aux autres, difficile à digérer!. Comme départ marketing, on ne fait pas mieux [12/04/2005]

Franck : Allez faire un tour sur le portail et essayez de créer un compte e-mail. Vous constaterez que tout est loin d’être réglé.” Il subsiste quelques problèmes techniques sur le gratuit, concède-t-on, mais ils devraient être réglés d’ici début avril ” J’ai deux comptes iFrance. Aucun n’est accessible. Un magnifique 404 orange s’affiche ?!?! Cela dure depuis lundi. J’ai adressé deux e-mails au webmaster (avec une autre adresse pour la réponse 😉 Toujours aucune réponse. De plus, il est impossible de trouver un numéro de hotline téléphone. C’est plus que léger comme comportement. [07/04/2005]

Georges : Certes, on peut comprendre qu’ifrance soit très perturbé par des difficultés d’entreprise, mais que dirait-on de 4 semaines sans accès à sa messagerie, sans aucune réponse du webmaster, mais avec les messages qui reviennent à leur expéditeurs ? C’est tout à fait inacceptable, vous le pensez tous. Pendant que les financiers discutent de cette entreprise, que font les informaticiens ? Espérons encore que ce qui se trouvait sur les boites d’Email ne se soit pas définitivement perdu (pas facile de reconstruire un carnet d’adresses ou de retrouver vos courriers de demandes d’emploi ou les réponses). Messieurs, rendez nous au moins ce qui est à nous !… [31/03/2005]

Adrien : J’avais un site sur IBelgique ( IFrance ) (enfin je l’ai toujours mais vu l’état dans lequel il est plongé ^^ ) qui a connu depuis bientôt 4 ans des problèmes de plus en plus fréquens t; si la lenteur de départ ne me génait que… légèrement, il faut bien reconnaître que les statistiques défaillantes et les pages inaccessibles devenaient légions. Enfin, je vous dit ça, mais vous êtes certainement autant voir mieux au courant que moi 🙂 Donc, j’avais un livre d’or ( auquel je tenais beaucoup ), et un forum sur Ifrance. SI ceux-ci étaient inaccessibles de plus en plus souvent, je n’ai jamais eu la prévoyance de les sauver, alors que j’y ai penser des dizaines de fois. Mais voilà, depuis 3 jours, cet état à l’air d’être définitif, c’est pourquoi j’espère que vous pourrez me rassurer; Les “repreneurs” d’IFrance sont-ils sérieux? Pourrons-nous récupérer tous nos dossiers?? Même ceux qui ont semble-t’il disparu à ce jour??? Si non, y-a-t’il un quelconque moyen de les récupérer???? [29/03/2005]

Alain : Voilà plusieurs mois que les adresses e-mails de notre société rattachées à notre nom de domaine créé chez IFRANCE ne fonctionnent plus. Malgré les innombrables mails adressés au webmaster, lettres recommandées adressées à WINCH HEBERGEMENT et à IFRANCE il y plus de 2 mois, je n’ai jamais eu la moindre réponse. Ne sachant que faire et surtout pour débloquer mon problème messagerie, j’ai été obligé de créer un nouveau nom de domaine pour ma société avec un tiret dans le nom, moins pratique que j’ai été créé chez GANDI, libre de toute redirection pour mes adresses e-mail. [22/03/2005]

JM : “en attendant, respirez : vous conservez vos sites et adresse e-mails….” écrivez-vous… Oui mais actuellement dans quel état….??? depuis des semaines certaines fonctionnalités ne sont plus accessibles….sans que l’on sache pourquoi… Losrque vous questionnez Ifrance, jamais aucun retour…. et je suis en hébergement pro !!! Pas très professionnel tout cela…. [11/03/2005] Olivier : Je viens de lire votre article concernant le nouveau Ifrance, mais force est de constater que celui-ci se fait attendre. Depuis trois mois, les choses vont de mal en pis, on pourrait même penser qu’il n’y a plus de capitaine à la barre du vaisseau amiral. Depuis le début de cette semaine, nous ne pouvons plus envoyer ni recevoir de courriel, nos archives ont été détruites et on n’a même plus la possibilité de créer un répondeur afin d’avertir nos correspondants de cette situation calamiteuse. Il est grand temps pour la nouvelle direction de décliner la nouvelle mouture d’Ifrance, car nous avons peine à croire qu’une embellie soit sur le point de montrer son joli minois. Faisant partie des tous premiers abonnés, je n’ai jamais vu (et pourtant, cela fait 10 ans que je navigue sur la toile) une dégradation de service aussi néfaste pour un site. Il faudra longtemps à Ifrance pour recouvrer sa splendeur d’antan. Sur tous les forums que j’ai pu visiter et les articles concernant Ifrance, ce n’est qu’amertume, courroux et autres quolibets. Merci pour cette lueur d’espoir dans ce vide d’explication de la part même d’Ifrance, qui n’a jamais voulu fournir des explications courageuses et honnêtes envers ses abonné(e)s. [10/03/2005]

Stéphane : Merci pour cet article qui corrobore les informations que j’ai pu lire sur d’autres sites. J’ai des problèmes avec cet hébergeur et impossible de prendre contact avec eux : mes emails restent sans réponses et aucuns numéros de téléphone pour les joindre. Connaîtriez vous un moyen d’avoir un interlocuteur ou un moyen de résilier les noms de domaine que j’ai acheté chez eux ? [Réponse d’Arobase.org : il relève hélas de la responsabilité de l’éditeur de communiquer ou non ses coordonnées. Arobase.org ne peut vous les fournir.] [10/03/2005]

 

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus