Accueil » L'école du mail » Services » Facebook lance sa messagerie sociale globale

Facebook lance sa messagerie sociale globale

L’attaque est moins frontale que prévue. Alors qu’on pressentait le lancement d’un « Gmail killer » (en français : une messagerie concurrente de Gmail… mais également de Hotmail ou Yahoo! Mail), Facebook a annoncé la semaine dernière le lancement d’un service de messagerie unifiée.

Baptisé Facebook Messages, ce nouveau service permettra à tout Facebookeur de centraliser (et d’archiver pour une durée de 5 ans) l’ensemble de ses communications électroniques, messages internes Facebook, e-mail et chat. Accessoirement, les utilisateurs pourront se créer une adresse e-mail en @facebook.com.

Simple messagerie globale donc ? Loin de là. Car Facebook y ajoute sa touche personnelle.

  • L’usager n’a plus à se soucier du support de communication : c’est à lui de choisir lequel lui convient le mieux au moment où il veut communiquer : Facebook (web ou mobile), e-mail ou SMS.
  • Toutes les discussions sont désormais organisées autour des personnes et deviennent ainsi des « conversations ».
  • La boîte de réception devient sociale (« Social inbox ») : puisque Facebook connaît vos amis, il peut mettre en avant leurs messages, les newsletter ou courriels informatifs (relevés bancaires, factures électroniques, etc.) apparaissant dans un dossier secondaire.

Contrairement à Google Wave, dont il s’inspire sur certains points, Facebook dispose de nombreux atouts. Les utilisateurs ont déjà fourni au service leur(s) adresse (s) e-mail, leur numéro de mobile et la liste de leurs amis : le service est immédiatement opérationnel. Il est en plus accessible via ordinateur et téléphone mobile. Facebook Messages séduit enfin en réinterrogeant de façon intelligente la façon de communiquer sur le Net.

Reste un détail : après lui avoir confié leur carnet d’adresses, indiqué leur goûts, et indiqué leurs découvertes sur le Net, les internautes accepteront-ils que Facebook gère toute leur communication et ait un regard sur la quasi-intégralité de leur vie numérique ?

Réagissez dans les commentaires !

NB : Pendant la période de lancement, Facebook Messages n’est disponible que sur invitation. Pour obtenir une invitation, rendez-vous sur la page Messagerie.

La présentation en conférence de presse par Mark Zuckerberg, PDG de Facebook (en anglais) :

La vidéo officielle de présentation du service (en anglais) :

Sources : blog Facebook

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

6 commentaires

  1. il ne semble vraiment pas souhaitable de tout centraliser ni même de succomber au pilonnage qui empeche d autres sites de se développer comme live journal

  2. Faites attention. Vous n’avez qu’à regarder les interview avec son fondateur sur Youtube, pour se rendre compte à quel point Facebook n’est pas innocent.
    Il vaudrait mieux opter pour des messageries qui proposent des fonctionnalité intéressantes comme zoho.com ou encore gmx.com
    Facebook est une site web qui veut avaler tout le web.

  3. Pas pour moi, merci !

  4. Moins de spam, promet Mark Zuckerberg. Pourtant le spécialiste en sécurité informatique Sophos estime que les nouvelles fonctionnalités vont augmenter les possibilités d’attaques sur Facebook, et rendre les comptes personnels encore plus attirants pour les cybercriminels. Cf. http://www.lexpansion.com/high-tech/la-messagerie-facebook-est-elle-dangereuse_242821.html

  5. Oui, étant donnée la réputation désastreuse de facebook en matière de protection des données personnelles, il me parait excessivement dangereux de centraliser toutes ses communications sur ce site !

  6. Je pense que cette messagerie est un piège ! Je vois bien Facebook, comme d’habitude, demander aux innocents utilisateurs s’ils acceptent que Facebook leur signale les nouveaux messages arrivés dans leur boîte e-mail (puisque le service connaît déjà les adresses e-mail), puis insidieusement se substituer peu à peu à tous les outils de communication. Transition tout en douceur, l’utilisateur n’y verra que du feu. Et un beau jour, il s’apercevra à ses dépens que Facebook a tout accaparé et sait tout sur lui. Méfiance !!!

Postez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus