Accueil » Logiciels » Webmail ou logiciel de messagerie ?

Webmail ou logiciel de messagerie ?

Webmail ou logicielAujourd’hui, les webmails offrent des fonctionnalités aussi évoluées que celles des logiciels de messagerie. A quoi bon, dans ce cas, utiliser un logiciel sur son ordinateur ? Ce dernier a-t-il encore quelques atouts, à l’heure du stockage en ligne et du multi-accès nomade ?

Avant de donner quelques éléments de réponse, revenons un instant sur les récentes évolutions de la messagerie.

Un peu d’histoire

Longtemps, la consultation du courrier électronique a nécessité l’utilisation d’un logiciel de messagerie. L’e-mail (né en 1971) d’un côté et le Web (né en 1990) de l’autre étaient deux composantes bien distinctes de l’Internet.

En 1994 vinrent les premiers webmails. Mais ce n’est qu’en 1996 que ce type de service permettant de consulter son courriel depuis un site Web se popularisa, avec le lancement de Hotmail (racheté par Microsoft en 1997). Pendant 10 ans, les webmails, aux fonctionnalités limitées, furent considérés comme une roue de secours permettant aux internautes nomades de consulter leurs messages en déplacement, ou comme des services ciblant les internautes néophytes.

Puis un beau jour de 2004, Google lança Gmail. Une messagerie adoptant pleinement les standards du courrier électronique (les protocoles POP, IMAP et SMTP), ce qui lui valut les faveurs de tous les accros du courrier électronique, et doté d’un webmail bourré de fonctionnalités. Du jamais vu. Aiguillonnée par Gmail, la concurrence se mit alors elle aussi à proposer des webmails plus évolués.

Des services évolués

Aujourd’hui, les webmails n’ont ainsi plus grand-chose à envier à leurs ainés. Ils les dépassent même sur certains points. Pour y voir plus clair, passons en revue les fonctionnalités essentielles d’une messagerie dans l’un et l’autre système.

Webmail Logiciel
Le paramétrage
C’est la grande force des webmails : ils sont tout de suite opérationnels. Aucun paramétrage à effectuer. Avant d’utiliser un logiciel, il faut paramétrer les comptes de messagerie. Une opération qui peut paraître fastidieuse à ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique.
L’accès à
la messagerie
Pour consulter ses messages via un webmail, il faut impérativement être connecté à Internet. Sans connexion, impossible d’accéder même aux archives. Certes, Gmail permet l’accès aux messages hors connexion depuis son navigateur, mais c’est une exception. Le logiciel stocke sur le disque dur tous les e-mails reçus. On peut ainsi les consulter même lorsqu’on ne dispose pas d’une connexion Internet (en déplacement par exemple)
L’interface
Généralement moins touffue que celle d’un logiciel, l’interface du webmail est mieux adaptée à des internautes non confirmés. L’ensemble des commandes et paramétrages sont accessibles en 1 ou 2 clics : c’est puissant, mais peut impressionner ceux qui ne sont pas aguerris à l’informatique.
La mise en forme des messages
Les webmails ne permettent qu’une mise en forme basique des courriels : gras, italique, couleurs et parfois une couleur de fond. Ca ne va jamais beaucoup plus loin. Les logiciels de messagerie permettent des mises en page aussi élaborées que celles des pages Web. Indispensables pour communiquer efficacement.
La publicité
Tous les webmails sont financés par la publicité. Des bandeaux ou des annonces viennent donc polluer l’écran. Toute la surface est dévolue au courrier électronique. Aucune publicité à l’horizon.
La sécurité
Même si les connexions sécurisées se sont généralisées, les webmails sont plus facilement piratables, notamment via phishing. En outre, en en cas de défaillance du service, vous pouvez
perdre tous vos messages.
Avec un logiciel, vous n’avez pas à taper régulièrement votre mot de passe. Aucun risque d’être victime de phishing. De plus vous gardez une copie de vos messages en local : une sécurité au cas où votre fournisseur perdrait votre courrier.
Le multi-comptes
Un webmail, c’est une adresse e-mail. Même si les services permettent de collecter les messages de boîtes tierces, ils ne permettent pas de gérer plusieurs comptes séparément. Gérer plusieurs comptes de messagerie dans une même interface
est une opération courante. Idéal, si on dispose de plusieurs adresses e-mail, personnelles et professionnelles.
La recherche
Bénéficiant de technologies avancées utilisées sur les moteurs
de recherche du Web, les outils de recherche des messages sont
rapides et efficaces.
Même si cela a tendance à s’améliorer, les moteurs de recherche des logiciels restent lents et peu efficaces.

Notre verdict

N’y allons pas par quatre chemins : pour un usage personnel, ne nécessitant aucune fonctionnalité avancée, le webmail est aujourd’hui incontournable. Inutile de s’ennuyer à installer et configurer un logiciel de messagerie si c’est pour utiliser 10 % de ses capacités.

Pour un usage plus avancé ou professionnel, le logiciel de messagerie reste en revanche indispensable. Plus sûr, plus efficace, plus puissant, il démultiplie la puissance du moyen de communication.

Votre avis

Et vous, qu’en pensez-vous ? Exprimez-vous dans les commentaires !

Difficile de connaître précisément les parts de marchés des webmails d’un côté et des logiciels de l’autre. Mais selon les différentes études (dont celles de Litmus), les internautes seraient de plus en plus nombreux à préférer les webmails. Entre un tiers et deux tiers des internautes utiliseraient les messageries en ligne !

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai une amie qui ne voit que par le webmail d’ Orange et cela fait 2 fois qu’elle se fait pirater son compte, je me demande si c’est si sécurisé ce système, un logiciel de messagerie n’est pas plus sûr ?

    • Bonjour, excellente question. A priori sur le papier, même si le logiciel semble plus cadré et sécurisant, les 2 sont (de manière générale) aussi sûrs. La principale faille de sécurité, souvent, c’est l’utilisateur lui-même. Il sera aussi vulnérable aux tentatives de phishing sur un webmail que dans un logiciel de messagerie…

    • Bonjour,
      J’ai pensé au phishing mais c’est quelqu’un de très prudente, je lui ai dit dès qu’elle a eu internet, de ne pas répondre ou cliquer sur ce style de mail.
      c’est pour ça que je ne comprends pas que sa messagerie a été piraté.
      Si on va sur le forum d’orange, il y a beaucoup de cas de piratage du leur webmail, je trouve.
      Je n’oublie pas ce gros piratage en 2014, tout comme Yahoo!Mail et Gmail
      http://o.nouvelobs.com/high-tech/hacker-ouvert/20140203.OBS4792/orange-pirate-ce-que-vous-risquez.html
      Merci de m’avoir répondu.

  2. Aujourd’hui les webmails proposent des possibilités avancées identiques aux clients lourds et permettent une utilisation hors-ligne grâce au HTML5. J’utilise un webmail français sur serveurs français qui est Yaziba. On le retrouve en version gratuite mais bridée et personnalisée sur la poste.net. Je préfère largement la version originale. L HTML5 est en validation.

  3. Bonjour, j’étais très webmail (et surtout Gmail); jusqu’à ce que mon MDP Gmail apparaisse le plus clairement du monde en « expéditeur » sur certains mails expédiés.
    Impossible de comprendre pourquoi ça le fait sur certains mails et pas sur d’autres, alors que je n’ai modifié aucun paramètre.
    Du coup j’étudie très sérieusement le passage en logiciel messagerie en espérant que ça solutionne ce bug très grave à mon sens.

    • Après analyse poussée (et très longue), il s’avère que l’affichage inopiné de mon mot de passe Gmail en place de mon nom d’expéditeur venait d’un défaut de paramétrage de ma tablette. Cela montre les limites du « tout partagé/ tout connecté » (PC, tablette, smartphone etc…) au point qu’à force de synchronisation de tout avec tout, on n’est plus maître de nos informations et les paramétrages du « système Google » (Gmail, Youtube, Google+ and Co ») pourtant bien sécurisé finissent pas nous échapper car beaucoup trop complexes. Moralité: il vaut mieux éviter à mon avis de mettre tous les oeufs dans le même panier (Google en l’occurrence) et au final rester maître des ses paramétrages en utilisant des logiciels locaux que l’on connait bien pour certains usages pseudo-sensibles plutot que tout confier à une plate-forme géante qui croise tellement les données entre ses différentes applications qu’on sais plus où se rendre pour les modifier. Pour ma part je poursuit le test de Thunderbird, et je choisirai plus tard mon camp entre le logiciel messagerie et le webmail. (où pourquoi pas un mix bien dosé des 2…)

  4. Bonjour, vous écrivez « Tous les webmails sont financés par la publicité. Des bandeaux ou des annonces viennent donc polluer l’écran. » Désolé, ce n’est pas exact. J’utilise Zoho Mail depuis 3 ans à présent, justement parce que zéro pub sur ce site. Je lis mes mails sans être importuné par quoi que ce soit.

  1. Papou22 : Fidèle adepte des logiciels de messagerie et de Thunderbird en particulier, pour ceux qui les critiquent sur le plan de la sécurité de l’information, deux remarques : 1- Aucun FAI ne propose de garantie de bonne conservation de l’information de ses clients et il est en général très difficile de faire une sauvegarde d’une messagerie webmail sur support externe. Tout peut donc partir en fumée n’importe quand. Les cas les plus courants sont : déménagement ou changement d’offre mal gérés. 2- Chaque logiciel client de messagerie dispose d’un dossier de stockage qui contient tous les mails. Il est possible de déplacer ce dossier où l’on veut. Il suffit donc de le placer dans un sous-dossier de « Mes documents » pour que quand on sauvegarde « Mes documents », on sauvegarde tous ses mails en même temps. On peut même synchroniser automatiquement « Mes documents » avec sa copie sur DD externe tous les jours avec un petit graticiel tel que SyncBackFree et ça se fait tout seul. Fini les craintes de crash de disque ou d’ordinateur ! [24/03/2014]
  2. Ysabeau : Je déteste le webmail : pas sécurisé, pas franchement ergonomique et limité de toute façon. En plus il ne permet pas de faire des règles fines de gestion des messages qui permettent des les organiser automatiquement. [03/03/2011]
  3. Jacduf : Etant totalement opposé à l’intrusion de la publicité, je n’utilise depuis des années que Thunderbird pour mon courrier personnel et qui me donne entièrement satisfaction, notamment par la puissance de ses filtres (j’en ai près d’une centaine, avec de multiples combinaisons qui me font gagner un temps fou). De plus, pour le courrier extérieur, j’utilise depuis plus d’un an GMX qui me permet de gérer trois comptes différents (pour des associations), avec des carnets d’adresses très détaillés pouvant servir de base de données, de gestion d’événements, d’envois réguliers et automatisés, le tout avec une clarté et une simplicité absolues. [03/03/2011]
  4. Lars : Chapitre sécurité, vous dites qu’avec un webmail on peut perdre tous ses messages (cela doit être rarissime…) et, en revanche vous encensez le logiciel en disant que l’on peut les sauvegarder sur le disque dur. Parce sur le disque dur on ne peut pas perdre tous ses messages ? si vous avez un virus ou si votre disque casse, vous faites quoi ? Sans compter le bazar si vous changez d’ordinateur… [NDLR : 1/ nous parlons d’une *copie* en local, les originaux restant sur le serveur. 2/ le transfert d’ordinateur n’est pas si compliqué qu’on le croit.] [22/02/2011]
  5. élodie : Pas un mot sur Yahoo Mail, qui reste encore et toujours devant les autres webmail. Depuis plus de 10 ans que j’ai mon adresse chez eux, je n’ai eu aucun souci. Et les messages les plus importants, je les sauvegarde. J’ai abandonné les logiciels de messagerie depuis longtemps, trop dépendants du poste de travail. Je pensais ce site plus impartial que ça, et ce comparatif me fait douter de ceux qui les écrivent. Des accointances avec Gmail ? ((((-; [NDLR : Yahoo! Mail est, avec Gmail et depuis longtemps, un des 2 « choix » d’Arobase.org. Et cette page n’est pas un comparatif.] [22/02/2011]
  6. Katryne : J’utilise un mix de Thunderbird et de Gmail. Je gère une quarantaine de boîtes mail (sur une dizaine de serveurs de messagerie différents). Les gmails ramassent chacun le courrier de 5 autres boîtes et permettent de les stocker aussi en ligne avant la collecte Thunderbird, car je relève tout avec TB, presque tout en pop, mais en laissant les mails sur le serveur. J’ai donc un double stockage des mails. En ligne sur Gmail et en local avec TB. Je vais quotidiennement consulter les gmails en ligne pour vérifier si rien n’est resté bloqué dans les spams. Je n’ai aucune publicité sur ma page Gmail, sans que je me souvienne si je l’ai paramétré ainsi ou si c’est grâce à une extension de Firebox (Adblock ou Better Gmail). [22/02/2011]
  7. Eloquentjoker : En ce qui me concerne, j’ai toujours utilisé d’une part l’adresse mail fournie par mon FAI et d’autre part d’un logiciel de courrier. Le webmail de mon FAI est en dessous de tout, les pièces jointe sont très mal gérées. Je suis a 100 % pour le logiciel et contre le webmail. [22/02/2011]
  8. Yves : Je ne suis pas d’accord avec tout : La mise en forme : – avec gmail ou yahoo c’est bien plus étoffé. – la version logiciel offre tellement de mise en forme avec papier, signature animée, …, qu’un simple mail pèse presque 1 Mo pour quelques lignes de texte ! Je le classe plutôt dans les points négatifs que positifs. La pub : gmail permet de retirer la pub La sécurité : Avec logiciel le PC est détruit ou volé … perte de tous les mails ! Le multi-comptes : Gmail le permet, Yahoo aussi Je résumerai en disant qu’il existe 3 technologies : – Le logiciel – Gmail et Yahoo dont les fonctionnalités leur permettent de sortir très largement du lot et leur permettent de concurrencer les logiciels (surtout gmail avec la version offline) – tous les autres webmail (Free, …) [10/02/2011] [NDLR : 3 remarques : 1/ Gmail ne permet pas de retirer la pub, enfin pas celle dans la colonne de droite. 2/ Avec l’IMAP, même si l’ordinateur est détruit ou volé, il reste une copie des messages sur le serveur. 3/ Le multi-comptes que vous décrivez relève plutôt de l’agrégation de comptes. Pas de la gestion parallèle et indépendante des comptes dans une même interface.]

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus