Accueil » Messageries » Gmail » Inbox by Gmail va-t-il révolutionner l’e-mail ? On l’a testé pour vous.

Inbox by Gmail va-t-il révolutionner l’e-mail ? On l’a testé pour vous.

Fin octobre 2015, Google a lancé Inbox, une application pour les usagers de sa messagerie Gmail. Ce service accessible à l’adresse inbox.google.com se propose de mieux organiser votre boîte de réception (ou inbox en anglais) et de faciliter votre gestion de l’e-mail au quotidien. A quoi ressemble ce nouveau service ? Est-ce une révolution, un piège ou un simple gadget ? Nous avons testé Inbox pendant plusieurs jours. Verdict.

La version iPhone d'Inbox

La version iPhone d’Inbox

Qu’est-ce qu’Inbox exactement ?

A première vue, Inbox se présente comme une application de messagerie réservée aux comptes Gmail. Mais il n’est en fait rien d’autre qu’une nouvelle version de Gmail. C’est un Gmail gonflé aux amphétamines et optimisé pour le mobile, présentant à la fois une boîte de réception réinventée, des fonctions de rappel de messages et une interface complètement revisitée. Inbox, c’est une synthèse de tout ce qui se fait de mieux en matière d’e-mail à ce jour.

Dans nos cartons depuis plusieurs années, Inbox a été créé par la même équipe que Gmail, mais n’a rien à voir avec Gmail : il s’agit d’une boîte de réception d’un genre nouveau, conçue pour s’adapter à votre vie.
Google

Avant de tester Inbox, il faut bien avoir 2 choses en tête :

  • Inbox est conçu pour une utilisation sur mobile (le service est disponible sous forme d’application pour Android et iOS – iPhone – iPad), vous devez d’ailleurs obligatoirement activer votre compte sur mobile. Même si Inbox est accessible sur le Web (à ce jour via les navigateurs Chrome, Firefox et Safari), il doit être avant tout et principalement testé sur smartphone. C’est ce que nous faisons ici.
  • L’utilisation d’Inbox n’a du sens que si vous recevez beaucoup de messages. Si votre usage de la messagerie est professionnel ou intensif, si vous avez l’impression d‘y passer trop de temps, si votre boîte de réception contient des centaines de messages en souffrance, Inbox peut vous intéresser. Si vous recevez moins de 10 messages par jour ou si vous gérez votre messagerie les doigts dans le nez, vous pouvez passer votre chemin.

Inbox : la visite guidée

Inbox est un petit concentré de technologie, un savant mélange de la boîte de réception avec onglets de Gmail (introduite en 2013), d’un système de rappel des e-mails (comme on le trouve dans l’application Mailbox) et des fonctionnalités de l’assistant Google Now.

Une boîte de réception toujours bien rangée

Inbox fait le ménage dans la boîte de réception et regroupe automatiquement les messages par catégories ou groupes (Google hésite apparemment encore entre ces 2 termes pour traduire l’anglais bundles). Les messages qui vous sont directement adressés et n’appartiennent à aucune des 7 catégories définies par défaut (Voyages, Achats, Finances, Réseaux sociaux, Notifications, Forums et Promotions) sont par conséquence mis en valeur dans la boîte de réception.

Inbox - catégories

Inbox regroupe les messages par catégories

Le regroupement des messages par catégories n’est pas une nouveauté pour Gmail : il n’est qu’une évolution de la boîte de réception à onglets, qui isolait déjà les messages Réseaux sociaux, Promotions, Notifications et Forums.

Du coup, pas de mauvaise surprise sur le classement des courriers. Les messages issus de Voyages-SNCF et Capitaine Train sont bien regroupés dans la catégorie Voyages. Et les e-mails Amazon, FNAC et iTunes atterrissent logiquement dans le groupe Achats.

Il suffit de cliquer sur une catégorie pour en afficher tous les messages. Si un courrier atterrit au mauvais endroit, il suffit de l’afficher et de rectifier la catégorie en actionnant le bouton de commandes en haut à droite de l’écran.

Inbox - détail des catégories

C’est indéniable : Inbox rend la boîte de réception plus lisible, moins intimidante, moins décourageante, et les messages importants sont immédiatement identifiables. On respire !

 Une boîte de réception facile à vider

Avec Inbox, Google facilite la mise en œuvre de la désormais fameuse méthode Inbox Zero, qui consiste à ne laisser traîner aucun message dans la boîte de réception.

Un simple balayage d’un message depuis la boîte de réception le fait ainsi disparaître.

  • En poussant le message vers la droite, vous l’archivez (ou dans la terminologie d’Inbox, le déclarez comme Terminé).
  • En le glissant vers la gauche, vous mettez le courrier en attente et demandez à l’application de vous le réafficher à la date ou… à l’endroit de votre choix ! Car, bonne surprise, l’application peut utiliser la géolocalisation de votre mobile pour ressortir et notifier un message dès que vous arrivez dans un lieu précis, votre bureau, votre maison ou la gare. C’est une des fonctions les plus innovantes du service.

INBOX 6 Balayage des messages

 

Pour faire disparaitre (momentanément) une catégorie de la boîte de réception, il vous suffit de la glisser vers la droite. Inbox la fera réapparaitre à chaque fois qu’elle accueillera un nouveau message, ou si vous le voulez uniquement une fois par jour ou une fois par semaine (affichez la catégorie pour modifier ces paramètres). C’est malin, même si l’on aurait aimé pouvoir modifier l’heure de la réapparition de la catégorie (fixée par défaut à 7 h tous les jours ou le lundi matin).

Google ajoute également à l’ensemble un système de rappel, qui permet de créer des mémos ou d’épingler les messages en leur adjoignant une petite note (pouvant contenir un contact). Bien pratique.

Avec ces fonctionnalités, votre boîte mail devient ainsi un mini gestionnaire de tâches, léger et malin, qui vous accompagne tout au long de la journée.

Une boîte de réception reliftée

Inbox - essentielGoogle a fait le choix heureux d‘alléger l’interface de sa nouvelle messagerie. La date et l’heure de réception des messages disparaît de la boîte de réception, les messages sont simplement regroupés par jour (aujourd’hui, hier) ou par mois.

Quand il le peut, Inbox extrait ce qu’il appelle « L’essentiel » (avec un grand L) des messages, qu’il affiche sous forme de vignettes : c’est le cas des pièces jointes, des photos, des vidéos, des invitations ou des commandes sur les sites marchands. Parfois, le service met à jour le statut des commandes, actualise les informations de réservation des vols et hôtels (observé chez nous pour Booking.com) et propose des actions associées. Google s’inspire en cela des fonctionnalités de Google Now, son assistant personnel disponible sous forme d’application pour Android et iOS. Cela fait gagner du de temps, et surtout permet d’égayer la boîte de réception. Bien vu !

A noter également quelques petites innovations en terme d’ergonomie : il suffit simplement de cliquer sur l’icône d’un message ou d’une catégorie pour pouvoir sélectionner plusieurs éléments et leur appliquer une même commande. Enfin, lorsque vous affichez un message, il suffit de le glisser tout en haut ou tout en bas pour remonter à la liste des messages.

Pour le reste, l’ergonomie est réussie et on met très peu de temps à s’habituer à l’interface. Un sans faute de ce côté là.

Inbox : le revers de la médaille

Si Inbox se révèle à l’essai très séduisant, on est cependant rapidement amené à émettre quelques réserves sur le service.

  • Passons d’abord rapidement sur le fait que Google passe à la moulinette tous vos messages pour pouvoir classer votre courriel. Gmail fait ça depuis 2004 et les utilisateurs de la messagerie en ont (normalement) pleinement conscience. N’est-ce pas ? 😉
  • Si Inbox est censé n’avoir « rien à voir » avec Gmail, de nombreux paramètres ne sont pour l’instant pas disponibles sur la nouvelle messagerie. Il faut ainsi retourner sur Gmail pour créer des filtres perfectionnés, ajouter de nouvelles adresse d’expéditeur ou paramétrer l’IMAP. Même si le service est encore en version bêta, c’est embêtant.
  • Que dire aussi de cette désagréable impression que Google nous force la main en imposant sa classification des messages ? Un peu comme si un(e) secrétaire débarquait dans notre bureau et se mettait à tout réorganiser avec ses propres méthodes. Intrusif, voire carrément énervant.  Il est certes possible de désactiver les catégories qu’on n’utilise pas et d’inclure des dossiers / libellés parmi les catégories, mais cela demande d’aller fouiller dans les paramètres.
  • Enfin et surtout, utiliser à la fois Inbox sur son mobile et sur un client de messagerie (comme Thunderbird ou Outlook) sur ordinateur s’avère problématique. Pour une bonne et simple raison : le système de classification (et de rappel) d’Inbox n’a pas été rendu compatible avec le standard IMAP. Dans un client de messagerie, les messages traités par Inbox se retrouvent ainsi mélangés sans distinction dans la boîte de réception. Tout est parfaitement rangé dans Inbox, mais c’est le chaos dans votre logiciel de messagerie. Pour ne pas avoir à s’arracher les cheveux, il faudrait renoncer à utiliser notre logiciel de messagerie et se rabattre sur l’application Web Inbox, malheureusement une simple et pauvre transposition de la version mobile.
La version Web d'Inbox

La version Web d’Inbox

 

Quel prix êtes-vous prêt à payer pour Inbox ?

Avouons-le, nous avons été assez impressionnés par Inbox, par l’ensemble des fonctionnalités offertes, la simplicité d’utilisation et l’ergonomie sur mobile. C’est du beau travail, réfléchi et assez abouti.

Seulement voilà, adopter Inbox, c’est accepter de mettre un peu plus de Google  dans sa messagerie. C’est aussi renoncer  à regrouper tous ses comptes de messagerie dans une même application mobile (puisqu’Inbox ne fonctionne qu’avec des comptes Gmail), c’est également renoncer aux logiciels de messagerie puisque Inbox cantonne son intelligence aux produits Google et désorganise les boîtes de réception IMAP. Bref, adopter Inbox, c’est renoncer à tout un écosystème applicatif pour se replier sur Google.

Pour nous le choix est clair : nous préférons les solutions ouvertes et standards, par exemple l’application Mailbox. Mais si vous êtes aficionado Google et ne jurez que par les services et produits Google, foncez essayer Inbox !

Quant à nous, nous allons de ce pas remettre un peu d’ordre dans notre boîte de réception Gmail et recréer proprement nos filtres de messages. Il y a du boulot 😉

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous testé Inbox  ? Exprimez-vous dans les commentaires !

La vidéo de présentation d’Inbox (en anglais, sous-titré en français)

Nous vous recommandons également :

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans le forum Gmail

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

6 commentaires

  1. Lors d’un nouveau message et d un transfert comment ouvrir la liste des contacts A Cc Cci .

    La signature disparait

    Cord

  2. Bonjour,

    Je cherche désespérément à insérer une signature électronique avec Inbox, mais de moyens pour l’instant.

    Avez-vous une idée?

    Merci, Quentin

  3. Comme on commence à le lire de plus en plus … le décalage entre l’explosion des mails et l’indigence des clients mails est absolument aberrante….

    J’utilise mon client mail comme centre névralgique de toute mes infos (en utilisant en plus advancedrss2email et advancedrss2web afin que tout me tombe tout cuit) et ce n’est surement pas ce bazar qui va m’aider…

    Pourtant je plaçais quelque espoir dans Gmail mais ils n’ont définitivement pas compris…

    Pour le moment je reste bien au chaud avec le «vieux» Foxmail 7.0.93 inégalé à ce jour… par rien du tout

    Et c’est pas faute de tourner toutes les semaines avec veille techno et tout le bazar…

  4. Pour les intéressés : les premières invitations sont tombées. Faites m’en la demande à l’adresse arobase@gmail.com. Premiers arrivés, premiers servis 😉

  5. Je trouve qu’Inbox est plutôt un joyeux bordel personnellement. Et absolument pas adapté à une gestion importante d’email

    Comment la société Google peut-elle prétendre qu’il s’agit d’un outil améliorant la productivité …

    – Si on mélange dans une même colonne, le nom de l’expéditeur, le nom d’une catégorie, le nom des labels importés de Gmail, les notifications, les messages non importants
    – Si on retire l’heure de réception du message
    – Si on abuse de police en gras au point qu’elles ne signifie plus rien et rend la lisibilité encore plus difficile
    – Si on me force à ouvrir un groupe de message pour prendre connaissance du contenu
    – Si on met en valeur les pièces jointes au point qu’elle rendre également le tout super illisible
    – Si on se permet de catégoriser automatiquement mes emails avec une gestion à posteriori que l’internaute est censé effectué.

    Un exemple ? Voici à quoi ressemble mon mon inbox :
    >>> http://i.imgur.com/xRpEw14.jpg

    Franchement vous trouvez ca lisible ?
    Et je ne parle même pas de la légendaire ergonomie. Comment un designer peut-il adopter le même bouton pour effectuer des actions différentes :

    >>> http://i.imgur.com/Su1X0IY.png

    Dans le premier cas, les trois points à droite permettent de classer un email, en dessous, ces même trois points permettent de transférer un message ou d’y répondre

    Et franchement à part la fonction Snooze, clairement inspirée de Mailbox, détenue par Dropbos, qu’apporte réellement Inbox ?
    – des catégories ? ce sont juste des labels associés à des filtres comme on l’a déjà connu
    – des messages épinglés ? ou comment revoir les Starred de Gmail
    – des tâches ? encore faudrait-il que ce soit synchronisé avec Google Agenda ou Google Keep

    Bref, un Google Wave 2.0

    • Je suis d’accord : la version Web ne ressemble à rien. Les équipes de développement ont (selon mon point de vue) plutôt bien bossé sur les applications mobiles, mais négligé la consultation sur ordinateur que ce soit via ce webmail malheureux, bête transposition de la version mobile, ou la relève via IMAP. Mailbox crée proprement des dossiers IMAP pour stocker les mails en attente, lui.

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans le forum Gmail.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Toute l'actu de l'e-mail,
des astuces et des conseils pratiques
chaque mois dans votre boîte aux lettres.

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

Votre adresse ne sera communiquée à aucun tiers. Promis !        En savoir plus