Nouveau
Accueil » Culture mail » Une histoire des smileys

Une histoire des smileys

Scott Fahlman

Scott Fahlman

Le message est daté du 19 septembre 1982. « Je propose que la suite de caractères suivante désigne les messages à prendre à la légère : :-). Lisez-le de côté.« . Scott Fahlman, chercheur américain spécialisé dans l’intelligence artificielle, venait de donner naissance au smiley informatique.

Au début des années 80, bien avant le Web, les chercheurs américains communiquaient en réseau via les « bulletin boards » (ou « tableaux d’affichage » électroniques). Sur ces ancêtres des newsgroups, on discutait aussi bien de sujets de recherche que d’affaires plus légères. La diversité des thèmes et des tons pouvaient parfois prêter à confusion. Et  quand quelqu’un tentait une sortie humoristique, tout le monde ne la prenait pas comme telle…

Tel fut le cas au sein de la communauté de chercheurs de la Carnegie Mellon University avec une blague mal perçue à propos d’un accident d’ascenseur. Elle conduisit les participants à réfléchir à une question toute simple : comment faire comprendre que l’on n’est pas sérieux lorsque ni le ton de la voix, ni une expression sur le visage ne sont là pour le signifier ?

Certains en vinrent à suggérer que pour obtenir l’équivalent des intonations dans la voix, il fallait explicitement marquer les expressions pour signaler qu’il ne fallait les prendre au sérieux. De nombreux “joke markers” tels que *, %, & ou # furent suggérés, et finalement, Scott Fahlman trouva que la suite de caractères :-) était une solution élégante.

Cette convention se répandit ensuite autour de Carnegie Mellon, puis dans d’autres universités et laboratoires de recherche. Dans les mois qui suivirent, apparurent des dizaines et des dizaines de variantes.

Aujourd’hui, les « émoticons » sont incontournables dans les forums, les chats, les e-mails… et sur les téléphones mobiles. Yahoo!, Microsoft ou AOL intègrent des émoticons dans leurs services de messagerie instantanée. Les publicitaires les utilisent dans leur communication et les constructeurs de téléphone les ont intégrés dans leurs produits.

« Il est intéressant de noter que Microsoft et AOL interceptent maintenant ces suites de caractères et les transforment en petites images. Personnellement je pense que cela détruit leur simplicité originelle. » Scott E. Fahlmann, sur sa page perso

L’antériorité du smiley graphique

SmileySi l’histoire des smileys informatiques débute en 1982, l’icône souriante est apparue quelques années plus tôt dans le monde du graphisme. C’est le 10 mars 1953, dans le New York Herald Tribune, que l’on a en effet pu voir le premier émoticône.

Les pins originaux d'Harvey Ball10 ans plus tard, en 1963, la face jaune souriante était inventée par un artiste freelance, Harvey R. Ball, dans le cadre d’une campagne interne de la compagnie d’assurance américaine State Mutual Life Assurance Company de Worcester. Pour remonter le moral des employés sous le choc d’une fusion, Ball créa une série de pins qui devinrent rapidement célèbres. Mais ni lui, ni sa société ne réussirent alors à déposer un brevet.

Enfin à la fin des années 80, le smiley jaune devient l’emblème de l’acid house, un style de musique électronique. Il est alors associé aux drogues psychédéliques et à l’ecstasy.

  • Smiley, c’est sympa, mais quels sont les équivalents francophones ? Au choix, vous pouvez employer les termes binette, émoticon (voire émoticône), trombine ou souriard.
  • D’autres chercheurs utilisaient à cette époque la chaîne de caractères __/ pour représenter un sourire.
  • Dans le message qui vit naître le premier smiley, Fahlman suggéra aussi l’utilisation de :-( pour signifier que le message devait être pris au sérieux. Ce symbole évoluera finalement dans un sens différent, pour évoquer la tristesse, la colère ou la déception.

À propos Arobase.org

Depuis 1997, Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle (en savoir plus).

Poster votre commentaire

Si vous avez un problème précis à résoudre et cherchez de l'aide, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.