Accueil » L'école du mail » Rédiger un e-mail » Quelles formules de politesse utiliser dans un e-mail ?

Quelles formules de politesse utiliser dans un e-mail ?

Si le courrier électronique est un support moins formel que le courrier postal, il est néanmoins soumis aux mêmes règles de politesse. Pour ne pas passer pour un(e) malotrus(e), vous devez donc saluer vos correspondants au début et à la fin de vos e-mails.

Les formules de salutation et de politesse des e-mails s’inspirent directement de celles du courrier traditionnel. Elles sont simplement plus courtes et moins ampoulées.

En début d’e-mail, un simple bonjour de politesse

Evitez le Cher / Chère un peu guindé et réservez-le au courrier traditionnel. La plupart du temps, vous débuterez votre e-mail avec un simple Bonjour suivi du prénom de la personne à laquelle vous vous adressez. S’il s’agit d’un proche, vous pouvez vous contenter d’un Salut. Si en revanche vous ne connaissez pas (ou peu) votre interlocuteur, utilisez Monsieur ou Madame suivi du titre de la personne.

Familier Courant Formel
Salut,
Hello,
Coucou,
Bonjour + prénom, Vous ne connaissez pas l’identité :
Madame, Monsieur,
Vous ne connaissez pas le titre :
Monsieur,
Madame,
Sinon, précisez le titre ou la fonction :
Monsieur le Président,
Monsieur le Professeur,
Madame la Directrice,

En anglais, utilisez (du familier au formel) :

  • Hello
  • Dear + prénom
  • Dear Sir / Dear Madam / Dear Sir or Madam (si vous ne connaissez pas le sexe du destinataire)

En fin d’e-mail, une courte formule de salutation

A la fin de l’e-mail, la formule de salutation devra être brève. Les expressions Cordialement et Bien à vous se sont aujourd’hui généralisées. Même si certains puristes peuvent les trouver trop familières, elles sont assez neutres et passe-partout. Si vous vous adressez à un supérieur hiérarchique, à un recruteur ou à une personne que vous ne connaissez pas, utilisez en revanche des formules plus soutenues, directement inspirées de celles des lettres traditionnelles mais réduites à leur plus simple expression : un adjectif et un mot (Sincères salutations, Salutations respectueuses).

Familier Courant Formel
A+
Ciao
Bises
Bien à vous,
Cordialement,
Bien cordialement,
Amitiés,
Si vous envoyez un document :
Bonne réception
Vous connaissez un peu la personne :
Sincères salutations
Cordiales salutations
A un subordonné :
Salutations distinguées
A un supérieur :
Respectueusement
Salutations respectueuses

Si vous envoyez une pièce jointe, vous pouvez utiliser une formule comme En vous souhaitant bonne réception ou simplement Bonne réception.

En anglais, utilisez (du familier au formel) :

  • Love, Cheers
  • See you (CU)
  • Regards, Best regards
  • (Yours) Truly
  • (Yours) Sincerely
  • (Yours) Faithfully
  • (Yours) Respectfully

Dans les longs échanges, une seule salutation

Si vous participez à une discussion par e-mail ou si un échange se prolonge, faites en sorte de ne saluer vos interlocuteurs qu’une seule fois, lors de votre première intervention. Inutile en effet de renouveler les formules de politesse à chacune de vos interventions, cela pourrait être considéré comme pénible.

Et sinon, remplissez-vous correctement le champ objet de vos messages ?
Consultez la page Bien formuler le sujet d’un e-mail !

A lire également

Bénéficiez du soutien de la communauté Arobase.org dans les forums

Sur le Web

Abonnez-vous à Arobase.org

Messageries, logiciels, applications, services : Arobase.org explore l'univers du courrier électronique. Pour suivre l'actualité de l'e-mail et recevoir nos trucs & astuces, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.

Commentaires

  1. Bonjour a tous je suis actuellement en seconde Baccalauréat professionnel Gestion-administration.
    Et je pense que l’écriture correcte des formules de politesses dans un mail dépend de la façon dont notre professeur nous l’enseigne.
    Au début d’un mail, la formule de politesse la plus courante est:
    Madame, Monsieur

    la formule de politesse a la fin que j’utilise le plus souvent est :
    salutations respectueuses.

    est-ce que quelqu’un aurait quelque chose à me proposer pour avoir l’air un peu plus professionnel ?

  2. Bonsoir,

    Personnellement, je préconise de paramétrer dans sa signature par défaut à la fois :
    – la formule de début d’e-mail comme « un simple bonjour de politesse »
    – la » courte formule de salutation », en incluant si nécessaire un petit « merci »
    – et la signature

    Comme cela c’est déjà fait (et peu être adapté au besoin), et cela permet de se concentrer sur la (vrai) valeur ajoutée du mail à savoir le contenu, l’action ou la délégation.

    Donc chez moi cela donne quelque chose du genre :
    « Bonjour,

    blabla

    Merci,
    Bonne journée,
    Vincent de OutlookGPSfastoche.fr »

    Voilà pour mon avis,
    @+
    Vincent
    😉

  3. JAMAIS JAMAIS JAMAIS « CORDIALEMENT » réservé à la correspondance privée, pas professionnelle ! Cordial = qui vient du cœur !

    Par ailleurs, les « sentiments » ne s’expriment pas dans un courrier professionnel, et encore moins les « sentiments distingués ». C’est le soupirant à son aimée qui déclare ses sentiments distingués ! Cela dit, ça dépend de vos relations de travail…

    Vers un supérieur hiérarchique on exprime sa « considération » et vers un collaborateur on assure de son « dévouement ».

    Sans aller jusqu’à « Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de toute ma considération » qui effectivement est un peu lourd dans un courrier électronique, terminer par « avec toute ma considération » ou « avec l’assurance de ma considération » vous évitera le tartàlacrèmesque « cordialement ».

  4. Bonjour,
    Après une formation de secrétariat et une longue et riche expérience administrative en tant que secrétaire de direction, ayant eu des responsabilités administratives, j’ai pu travailler dans des sociétés différentes, de tailles différentes ; après avoir eu beaucoup d’échanges avec l’administration en France, à l’étranger, des échanges commerciaux… Je suis consternée de voir que professionnellement, l’on puisse écrire : « Cher monsieur/Chère madame » ou encore :  »Chère + le prénom de la personne »
    Ce « cher/chère », alors qu’il était très utilisé auparavant, il est devenu non seulement désuet et pompeux mais surtout TRès familier et donc utilisé pour des proches. Un Cher/chère peut être pris dans le langage parlé comme une interpellation arrogante et méprisante… alors à l’écrit… Le monde évolue et sur des mails ou « messages électroniques » (mieux que courriels) on peut se permettre un simple « Bonjour » tout court au début et un « cordialement » (dans le sens amicalement) ou « salutations » ou « sincères salutations » à la fin pour des personnes que l’on connaît un peu et professionnellement : un « Bonjour Madame/Monsieur » et « sincères salutations » à la fin.
    A noter que des « sentiments distingués » ne doivent jamais être employés par une femme ou d’une jeune fille car « sentiments » voudrait supposer qu’elle a des sentiments pour la personne à qui elle s’adresse. De plus, « Cordialement » suppose une certaine intimité OU amitié ; bien qu’il serait à éviter lorsqu’il émane d’une femme ou d’une jeune fille (qui doit, selon la vieille tradition, éviter de laisser aller son cœur) il est devenu un terme d’usage courant dans les messages électroniques que l’on soit égaux ou dans des échanges courants dans une entreprise. Le « respectueusement » est à réserver à son supérieur et il est plus courant dans une courrier postal que dans des messages électroniques. La « considération » est ce dont on daigne gratifier ses subordonnés donc n’écrivez jamais ça à un PDG ou supérieur hiérarchique !
    Toutefois, je trouve que « Cher » est à réserver pour une connaissance personnelle plutôt qu’à une personne que l’on n’a jamais rencontrée. Arrêtons de penser devoir mettre absolument le prénom après bonjour, un simple bonjour est une politesse en soi ; inutile d’en rajouter ! Trop de politesse tue la politesse. Donc, PROFESSIONNELLEMENT le mieux dans des messages électroniques est : Bonjour Madame/Monsieur, et Sincères salutations à la fin (voire « Recevez mes plus sincères salutations » pour un hiérarchique) ; ça passe partout et pour tous. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un mail et non un courrier papier ; ils ne sont pas traités de la même façon : un mail (poli) se doit d’être concis et efficace !

    • J’avoue que je tombe des nues en voyant recommander un simple « bonjour » et la suppression de « cher ». Professeur d’université, je ne réponds jamais à qui s’adresse à moi de cette façon. Je conseille vivement à mes étudiants d’écrire à leurs professeurs sous la forme « Cher Monsieur », « chère Madame ». Je suis également heurtée par les « bien à vous », qui dans mon éducation, s’adressaient à des inférieurs. Mais apparemment, autres milieux professionnels, autres moeurs. C’est bien compliqué ! Les pauvres jeunes gens doivent sans doute s’arracher les cheveux et ne savoir que faire.

  1. Woody : J’utilise généralement le « Cordialement », puis pour marquer ma satisfaction un « Bien cordialement ». Pour des messages plus personnels, j’utilise « Amitiés », voire un « Amicalement » qui me semble plus froid. Je trouve le « Bien à vous » limite désagréable, un peu comme « Dégage » [11/02/2013]
  2. Stéfane : Quelle formule de salutation peut-on utiliser en fin de mail destiné à une personne que l’on ne connaît pas, qui n’est ni un supérieur, ni un subordonné – plutôt de même niveau hiérarchique -; à titre professionnel, d’une manière plutôt formelle et autre que « cordialement » [NDLR : meilleurs sentiments ?] [03/02/2013]
  3. Bousmar : En fin de message j’utilise souvent : Cordiales salutations ! [24/05/2012]
  4. Lsne60 : Merci pour ce dossier sur les salutations dans les courriels. Pour ma part, j’opte en général pour l’expression Avec mes meilleurs messages, que je trouve relativement passe-partout. Alors: Avec mes meilleurs messages [24/05/2012]
  5. Didier : Merci pour ces bons sujets qui permettent souvent d’avoir un avis d’ensemble sur les nouvelles technologies du quotidien. En lisant votre article mon attention a été attirée sur une pub contextuelle au sujet traité. Je vous transmet le lien: www.liberation.fr/tribune/010191169-bien-a-vous-vraiment … forcement … ça casse..! En tous cas, merci encore pour vos articles. Bien à vous (et je le pense..) [NDLR : il ne s’agissait pas d’une pub contextuelle mais bien d’un lien complémentaire indiqué dans la colonne de droite. Merci de l’avoir relevé.] [24/05/2012]

Postez un commentaire

Vous voulez donner votre avis ou apporter une précision ? Laissez-nous un commentaire !
Attention : si vous avez un problème particulier à résoudre, cherchez de l'aide et attendez une réponse rapide et personnalisée, nous vous conseillons de vous rendre de préférence dans les forums.

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Au fait, vous aussi, vous pouvez afficher votre propre avatar dans les commentaires.


banner

Abonnez-vous à la lettre d'Arobase.org !

L'actu de l'e-mail, conseils et astuces tous les mois dans votre boîte aux lettres : c'est gratuit !

Votre adresse email ne sera communiquée à aucun tiers.